Amender la terre de mon potager

Forum 'Potager et plantes aromatiques', lançé par jeanphi500, 8 Mars 2013.

  1. jeanphi500 Jalhay

    On en a deja un peu parle dans la discussion le potager pour les nuls mais je pense qu'il est bon de separer un peu les topics... notamment pour les retrouver plus facilement par apres (et aider les moteurs de recherche).

    Bref ma question est assez simple: comment amender au mieux la terre de mon potager.
    Quels sont les trucs a mettre et surtout ceux a ne pas mettre?

    En gros, mon potager se presente comme ceci:
    20110603982.JPG
    Orientation plein sud. Protege a gauche et au fond par une haie de charme (80cm de hauteur, elle n'etait pas encore finie au moment de la photo) et a droite par un mur. Le mur emmagasine pas mal de chaleur le soir et la rend pendant la nuit.

    La terre c'est de la bonne terre qui a ete ramenee la debut des annees 50. Il y a eu un peu de tout avant: de la pelouse, des arbustes (lilas et autres) et il y a 30 ans des petits sapins.
    Lorsque j'ai tout motoculte, c'etait de la pelouse.

    Depuis maintenant 4 ans, je retourne tout au debut du printemps (a la beche). Pendant l'hiver j'y etale un peu de compost maison, de la sciure melee a des crottes de lapin, de la paille melee aux dejections des poules et un tout petit peu de cendres.

    Bon, j'aimerais votre avis: pour un potager classique (carottes, salades, potirons, courgettes, haricots etc..) qu'est ce que je pourrais ajouter et qu'est ce que je devrais ne pas mettre?

    Quand je vois la terre du potager chez mes parents, elles est tres foncee et semble beaucoup plus riche...

    Merci d'avance!
  2. darco1320 Brabant Wallon

    L'engraissement doit se faire par parcelle, en fonction de ce qui y sera planté. Certaines plantes n'aiment pas être plantées dans un sol fraîchement engraissé (compost, ...), d'autres en raffolent. Certaines vont exiger un compost bien mûr, d'autres se contenteront de compost "tout frais".

    Quelques "trucs":

    Tomates : avant de planter, mettre une grosse poignée d'orties au fond du trou
    Courges, potirons : aiment un sol riche, un fumier ou compost "frais" peuvent faire l'affaire
    Haricots, pois, fèves : n'ont besoin de quasi rien, et enrichissent même le sol en azote --> planter à leur suite des légumes feuille (ou à l'inverse, après des légumes feuilles pour régénérer le stock d'azote de la parcelle)
    Les légumes racine vont chercher leurs nutriments en profondeur et sont assez peu exigeants quant à la richesse du sol
    lamy aime ça.
  3. darco1320 Brabant Wallon

    Et, de manière générale, pour enrichir le terrain, il est recommandé de semer des engrais verts après récolte des légumes. Ils ont une croissance rapide et se décomposent facilement. Une fois grands, on les fauche et les laisse en place quelques temps (important car la première étape de la décomposition doit se faire en présence d'oxygène), puis on enfouit en terre quelques semaines avant de semer.

Autres sujets récents

Partager cette page