installation d'une ou deux ruches ?

Discussion dans 'Animaux et Apiculture' créé par calimerobix, 26 Juillet 2013.

  1. calimerobix

    calimerobix Petit nouveau

    Inscrit:
    26 Juillet 2013
    Messages:
    22
    J'aime reçus:
    2
    Bonjour à tous,
    Nous avons acheté une maison récemment et sommes en train de refaire l'intérieur, l'extérieur sera l'année prochaine. J'ai néanmoins déjà planté un pseudo-potager et ce que 'jai pu dans les restes d'une serre (elle a bien vécu ... à rénover ausi).
    Je n'ai quasi pas vu d'abeilles même maintenant qu'il fait bon.
    J'avais suivi des cours d'apiculture à la fac de Gembloux et j'ai toujours été tentée par l'installation d'une ou deux ruches, en amateur. Pas pour le miel (on en mange à tous casser un pot tous les deux ans) mais surtout pour la beauté de ces petites bébêtes...Et leur utilité ! Sans parler de leur disparition actuelle. Je sais qu'un apiculteur habite tout près donc si le miel l'intéresse, je peux toujours lui donner ... Ou le laisser aux abeilles.
    Pensez-vous que c'est réaliste et pas trop cher d'installer une ou deux ruches chez soi quand on ne souhaite pas spécialement récolter le miel ? Je peux toujours mettre des abris pour les abeilles solitaires mais bon ... Il y a un minimum de traitements à faire bien sûr pour le varroa et ... même si je ne me rappelle plus du nom (faut que je retrouve mes notes !) un mini-papillon blanc ... Et convaincre Monsieur bien sûr ... Et que faire des essaims chaque année :-s A-t-on une obligation de les rattraper ? Si je suis là, je veux bien faire ce qu'il faut, mais bon, 10 contre 1 que je serai au boulot quand elles essaimeront ... J'avoue que c'est surtout les essaims qui me font peur, vu que je ne veux pas non plus multiplier les ruches. Si je me décide à le faire, je compte prendre des contacts avec des apiculteurs ou m'inscrire à une locale d'apiculture pour avoir des conseils de toute manière. des notes, c'est bien joli mais rien de mieux que l'avis d'un pro ... J'ai un terrain à l'avant de la maison mais je dois encore vérifier les distances de sécurité nécessaires par rapport aux voisins ... Je ne les connais plus :-s Merci d'avance pour vos avis :)
     
  2. Em_Biau

    Em_Biau Membre

    Inscrit:
    27 Mai 2013
    Messages:
    78
    J'aime reçus:
    16
    Bonjour,
    J'ai aussi suivi les cours dans les locaux de la fac de Gembloux, en 2011. J'ai pu démarrer l'an dernier avec un seul essaim (pas pu en avoir plus : vu les pertes, les demandeurs sont sur liste d'attente et il faut être patient). Je m'estime heureux d'avoir gardé ma ruche intacte après l'hiver et les essaims que je redoutais, bein finalement, ça m'a permis d'augmenter mon cheptel. J'ai prévenu les voisins en mai que des essaims pouvaient éventuellement arriver chez eux que c'était spectaculaire voire affolant, mais pas du tout dangereux, et j'étais étonné des réactions généralement positives des gens : "des abeilles dans votre jardin ? c'est merveilleux !". Je n'ai pas rattrapé tous les essaims. Mon voisin en a vu passer un chez lui et est venu me prévenir ... et j'ai eu la surprise d'en trouver un autre dans sa haie. L'essaim envolé aura, lui, fait le bonheur d'un autre apiculteur.
    Donc finalement, je dirais qu'il ne faut pas redouter les essaims, mais seulement bien informer les voisins. J'ai d'ailleurs déjà eu une demande d'une dame qui voudrait qu'un apiculteur place des ruches chez elle.
    Je compte m'en tenir à 3-4 ruches, pas plus. Si j'ai un jour trop d'essaims, je sais qu'il y a des gens qui pleurent pour en avoir et je pourrai les revendre.
    J'ai traité les abeilles contre le varroa : c'est simple à faire et mon marchand de matériel à La Bruyère est toujours là pour me conseiller.
    Pour ce qui est du miel, j'en suis à peu près à zéro kilo à ce jour. Mais plein de gens ont un berger allemand qui leur coûte la peau des fesses et qui ne produit pas de miel non plus. Donc, je m'en f***
    Seuls points noirs dans tout ça :
    • Primo : ça coûte cher pour démarrer. Essaim, enfumoir, veste, cire gaufrée, 2 ruches, 2 ruchettes, peinture, thymol, petites fournitures (chalumeau, fil inox, lève-cadre, bouquins, cotisation à l'une ou l'autre association ...) : je dois déjà être à 1500 euros, et je n'ai aucun matériel d'extraction (que j'emprunterai le cas échéant). Je bricole pourtant beaucoup : je fais mon "mélange" d'enfumoir moi-même, je récupère des blocs et des palettes pour construire mon rucher, ... Il me faudrait encore 2 grandes ruches, une ou deux ruchettes, et peut être un extracteur et un décanteur, à terme.
    • Secundo : attention aux personnes allergiques.

    Pour les distances à respecter : c'est 20 m jusqu'à la porte de votre voisin (celle du jardin, en général) ramené à 10m s'il y a un obstacle plein de 2 m devant (haie est un obstacle plein).

    Si vous voulez visiter mon "installation à Gembloux, avez votre mari, contactez-moi. Ca peut donner une meilleure image de ce que ça représente.
     

Partager cette page