Utilisation de la litière de chat au jardin

Discussion dans 'Tout le reste' créé par Golbar, 16 Janvier 2020.

  1. Golbar

    Golbar Petit nouveau

    Inscrit:
    16 Janvier 2020
    Messages:
    17
    J'aime reçus:
    5
    Bonjour,

    Je suis en pleine recherche d'une alternative au composte pour pouvoir utiliser les litières de chats au jardin.

    Actuellement, nous utilisons de la litière 100% biodégradable, sans additif, etc. et nous entassons le tout dans un compost pour un jour l'utiliser au jardin.

    J'aimerais cependant me passer de ce compost (j'en ai déjà quelques uns pour les autres types de déchets), et je test depuis peu de remplacer la litière par du terreau. L'idée étant que le terreau n'a pas besoin de se composter, et peut directement être utilisé au jardin.

    Ma question vient des différentes lectures que j'ai pu avoir sur le sujet, dans lesquelles certains affirment que de mettre les déjections des chats directement au jardin serait néfaste. La raison évoquée serait une teneur en ammoniaque trop élevée, qui serait très néfaste pour les plantes...

    Qu'en pensez-vous? Quelqu'un a-t-il un retour d'expérience à partager sur le sujet ?
     
  2. phil_ings

    phil_ings Petit nouveau

    Inscrit:
    4 Septembre 2018
    Messages:
    28
    J'aime reçus:
    2
    A mon avis, tu auras aussi le souci que le terreau va moins absorber les urines, et donc, les chats vont ressortir avec les pattes noirs de terreau mouillé.

    Tu as aussi l'odeur qui est pas top (en fonction de où tu utilises le terreau)

    Pour l'amoniaque, je laisse les autres répondre :)
     
  3. lamy

    lamy JardiZoneur

    Inscrit:
    11 Février 2013
    Messages:
    2 268
    J'aime reçus:
    863
    J'ai déjà vu notre chatte aller régulièrement dans le bac de plantes aromatiques, là où il y a un peu de place. Avant j'avais du thym citron. Il a disparu.
    Rien n'y pousse ... mais c'est peut-être un hasard.
     
  4. Ciboulette

    Ciboulette SysOpE
    Membre du personnel

    Inscrit:
    18 Mai 2011
    Messages:
    885
    J'aime reçus:
    589
    Sujet intéressant, on a un chat depuis peu et quand je vois les quantités de litière que ça génère... waw... on a testé une litière de voyage géniale, https://petsec.fr/, avec des granulés de bois et le chat était content donc on finit notre réserve et on commence avec ça... je me disais que ça pourrait aussi aller au jardin, après usage...
    litiere_jetable.jpg
     
  5. Golbar

    Golbar Petit nouveau

    Inscrit:
    16 Janvier 2020
    Messages:
    17
    J'aime reçus:
    5
    Pas de problème pour l'instant, en soi les chats n'aiment pas non plus avoir les pattes souillées par leur urines donc ils font gaffe :)

    Niveau odeurs, rien à signaler pour l'instant, mais on ne l'a pas mis dans un endroit gênant.


    Merdouille, merci pour le retour! Il faudra pe le diluer avec de la terre, et changer régulièrement alors :/
     
  6. darco1320

    darco1320 Membre actif

    Inscrit:
    14 Février 2013
    Messages:
    590
    J'aime reçus:
    223
    Effectivement, les déjections sont généralement très azotées et pourraient nuire au sol si très concentrées. Mais j'imagine que ces déjections sont déjà "diluées" dans la litière biodégradable (sans doute très carbonée), ce qui rééquilibre déjà un peu le mélange.
    Ensuite, il s'agira de na pas tout mettre toujours au même endroit, et peut être pas directement sur les cultures. Le problème avec le thym qui disparaît, c'ets que le chat va toujours au même endroit.

    En ce qui me concerne, je n'ai pas de chat, mais des poules, la question est donc similaire. Quand je nettoie le poulailler, j'ai des fientes (très azotées) et des copeaux de bois (pleins de carbone). Je ne composte pas, mais j'épands directement ce mélange sur mon potager. En fine couche, bien dispersé, je n'ai jamais eu de problème de cultures "brûlées". Par précaution, si des zones du potager ne sont aps encore cultivées, alors c'est là que j'épands ce bon engrais, de manière à laisser un peu de temps au sol pour le digérer avant les plantations.

    L'impact de la concentration en azote de ces déjections est également limité car le sol de mon potager est constamment recouvert d'un paillage, qui aura aussi pour effet de "diluer" cet ammoniaque trop présent (fientes directement sur la terre, ou sur 20 cm de foin, on comprend vite que l'impact sera plus diffus dans le second cas)
     
    Khali apprécie ceci.
  7. melocake

    melocake Petit nouveau

    Inscrit:
    28 Novembre 2019
    Messages:
    22
    J'aime reçus:
    9
    pourquoi ne pas les composter avec le reste? moi je melange tout ensemble (dechet de cuisine, jardin, litiere des poules (pas du chat... madame n'aime pas les granulés de bois...grrr) un peu de tonte de pelouse, feuilles broyées en automne, etc... et ca me fait un beau compost pour le potager.
    il faut varier les apports pour optimiser la qualité du compost
     
    Khali apprécie ceci.
  8. darco1320

    darco1320 Membre actif

    Inscrit:
    14 Février 2013
    Messages:
    590
    J'aime reçus:
    223
    Le compostage (en tas) est évidemment une solution, surtour si la quantité de déchet est trop importante par rapport à la surface disponible.

    Personnellement, j'ai arrêté de faire un compost en tas depuis un peu plus d'un an maintenant, et je pratique le compostage "de surface". J'étends les déchets compostables directement sur le potager, ce qui, bien qu'esthétiquement moyen, permet de nourrir le sol des parcelles cultivées plutôt que celui qui se trouve sous le tas de compost. De l'énergie est en effet "perdue" lors de la décomposition de la matière organique, et un compost, bien que nourrissant, continent intrinsèquement moins d'énergie que la matière première "brute"
     
    melocake apprécie ceci.
  9. Golbar

    Golbar Petit nouveau

    Inscrit:
    16 Janvier 2020
    Messages:
    17
    J'aime reçus:
    5
    Alors, selon mon pépiniériste, répandre la litière localement sur sur sol serait effectivement très mauvais pour les plantes (pour les raisons évoquées avant).

    Par contre, d'après lui à nouveau, ça ne devrait pas poser problème de la répandre par ci par là sur le terrain, de manière beaucoup plus éparse donc. Ca peut être pas mal, si ce n'est qu'on risque de se retrouver rapidement avec un "champ de mines" ...

    Je vois qu'on a les mêmes références pour ce qui est de la culture du potager ;)

    J’espérais justement pouvoir faire ça avec les litières (en plus des déchets de cuisine), mais ça semble risqué.
     
  10. lamy

    lamy JardiZoneur

    Inscrit:
    11 Février 2013
    Messages:
    2 268
    J'aime reçus:
    863
    Cette discussion rejoint un thème plus général et qui concerne les toilettes sèches.
    Que faire de ces "restes"?
    Je n'ai pas de toilettes sèches chez moi, mais pour ce qui est du compostage de ces restes, j'ai entendu l'adage suivant: pipi oui; popo non.:huh: :D
    Allez comprendre ...
     
  11. Golbar

    Golbar Petit nouveau

    Inscrit:
    16 Janvier 2020
    Messages:
    17
    J'aime reçus:
    5
    C'est en cours aussi pour ma part :D

    De toutes les publications que j'ai lues (quelques unes), pas de soucis d'utiliser les restes de toilettes sèches au jardin moyennant un compostage de 2ans, et pas besoin de séparer l'urine des autres déjections.

    Et pour ce qui est des résidus de médicaments qui pourraient se retrouver dans les urines, moins de publications, mais toutes allaient dans le sens où la dégradation était meilleure que celle pratiquée dans les stations d'épurations.
     
  12. lamy

    lamy JardiZoneur

    Inscrit:
    11 Février 2013
    Messages:
    2 268
    J'aime reçus:
    863
    OK, merci Golbar pour cet éclairage.
    Et donc, en toute logique, si on applique le même raisonnement à la litière du chat, pour autant qu'il s'agisse de litière de type copeaux ou à base de bois, c'est pareil. C'est compostable.
    Pas la litière en gravier évidemment! Peut-être que le pépiniériste a confondu les 2 types de litière.
     
  13. brico_fred

    brico_fred JardiZoneur

    Inscrit:
    7 Mai 2014
    Messages:
    490
    J'aime reçus:
    284
    Si c'est sur-azoté ça serait peut être bien à ajouter avec du broyat enseveli dans le sol. Apparemment le broyat de branches/conifères/etc. consomme pas mal d'azote quand il est enseveli ou mélangé avec la terre. En rajoutant les litières de chat ça pourrait booster tout ça et faire un compost acceptable autour des plantes, non ?
     
  14. Golbar

    Golbar Petit nouveau

    Inscrit:
    16 Janvier 2020
    Messages:
    17
    J'aime reçus:
    5
    Petit retour d'expérience actuel:

    Ca fait donc 1 mois et demi que nous utilisons du terreau comme litière à chats.

    Les chats sont tous devenus propres, et celle qui utilisait des litières traditionnelles a spontanément arrêté pour aller vers le terreau.

    Les odeurs sont légèrement plus présentes qu'en litière traditionnelle, mais ça reste très minime. Concrètement il faut être à côté pour le sentir.

    Niveau prix, c'est imbattable donc ça c'est cool.

    Niveau crasses, un peu moins. En gros on voit les pattes des chats en périphérie de la litière sur environ 50cm. Après en litière traditionnelle, on avait quand-même des copeaux éjectés tout autours du bac, et là c'était plutôt sur 75/100cm.

    Niveau pratique maintenant, c'est assez top. Plus de litière au composte, on les éparpille directement sur le terrain (de manière très éparse pour éviter l'effet désherbant).

    Pour l'instant, on ne voit pas d'impact sur la végétation (c'est trop éparpillé), mais par contre coïncidence ou pas, mais les chats semblent plus à l'aise pour s'aventurer loin sur le terrain. P-e qu'ils ont l'impression d'avoir marquer leur territoire façon XXL ?

    Bref, pour l'instant c'est plutôt tout bon :)
     
    Khali et lamy aiment ça.
  15. arn0

    arn0 Petit nouveau

    Inscrit:
    16 Mars 2017
    Messages:
    20
    J'aime reçus:
    5
    De bonnes nouvelles :)

    Mon petit retour... d'après mes lectures, il n'y a aucun souci pour utiliser les déjections humaines ou animales au jardin (après compostage pour les toilettes sèches) uniquement au jardin d'ornement. Il me semble que l'Afsca préconise de ne pas utiliser de compost résultant de toilettes sèches au potager.
    Je pense que c'est surtout par principe de précaution (médicament ou autre molécule qui pourrait se retrouver dans les légumes et fruits) car ils indiquent aussi de ne pas mettre les coquilles d'oeuf au compost... va savoir pourquoi.

    Personnellement, je mélangerai la litière de chat (avec terreau ou granulé de bois) au compost général pour avoir une bonne monté de température et avoir une destruction des possibles pathogènes. Dans le cas du compostage de surface, cette monté en température ne se fait pas (je ne sais pas si c'est mauvais ou pas) mais c'est vrai qu'on ne perd pas tous les jus et liquides perdu lors du compostage en tas.

    Autre recommandation :rolleyes: : ne pas oublier de mettre une petite cloche aux chats dans les jardins... afin qu'ils ne fasse pas trop de dégâts à nos chers oiseaux :cool:. Il n'est pas encore identifié comme espèce invasive mais il le sera peut être un jour... vu le désordre qu'il peut créer dans son environnement (tout comme l'homme).
     
  16. Golbar

    Golbar Petit nouveau

    Inscrit:
    16 Janvier 2020
    Messages:
    17
    J'aime reçus:
    5
    De ce que j'ai pu lire, le compostage pendant 2 ans de litières de toilettes sèches élimine mieux les résidus médicamenteux que le traitement en station d'épuration, donc pas vraiment de soucis à ce niveau.

    En outre, le fumier utiliser sur les champs est composé de déjections animales moins bien composées, et est répandu directement là où on cultive les légumes... or les animaux d'élevage intensifs reçoivent généralement plus de médicaments qu'un humain lambda.

    On dévie un peu mais le sujet m'intéresse
     
    arn0 apprécie ceci.
  17. lamy

    lamy JardiZoneur

    Inscrit:
    11 Février 2013
    Messages:
    2 268
    J'aime reçus:
    863
    C'est parce que ça ne se décompose pas bien. J'en mettais avant et je les retrouvais tels quels quand le compost était mûr.
     
  18. brico_fred

    brico_fred JardiZoneur

    Inscrit:
    7 Mai 2014
    Messages:
    490
    J'aime reçus:
    284
    Les coquilles d'oeufs doivent être écrasées à la main avant de les mettre dans le composteur, je le fais et je ne retrouve pas vraiment de morceux ensuite. Je mets les coquilles vides dans un sopalin je le replie et je l'écrase bien dans la main avant de le mettre dans le composteur perso.
     

Partager cette page